La bête des mangroves

Août 2012 – Châtaignier 68x143x83 cm

Dans le salon royal, trônait le seul exemplaire de la bête mythique. Venue des terres lointaines, après d’incroyables aventures, la bête représentait toutes les peurs et tous les courages. Seuls les plus grands pouvaient se la procurer faisant l’admiration des moins grands. Et pourtant le soir on évitait de passer par là. On racontait que plus d’un avait été dévoré laissant la place au suivant qui voulait montrer ce dont il était capable. Au suivant !

La bête des mangroves était tapie dans une forêt de Normandie enfouie au trois quarts dans la terre et les mousses. C’est ce qui restait d’un châtaignier avec d’autres pièces. Un voyage dans la Drôme après sa capture et un long travail de dépouillement de sa gangue révèle la bête. Il a fallu la polir lui trouver le traitement qui lui convient pour qu’elle reprenne vie. Les mangroves comme chacun sait ce sont ces bords de mer ou de rivières où l’enchevêtrement  des racines et des plantes abrite de tels sauriens. Il faut beaucoup de courage et de bonne fortune pour les fréquenter. Mais qui peut s’y aventurer pourra s’en enorgueillir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*